Pour l’Inde, c’est l’Open Source

vendredi, 1 septembre 2006


(2 votes, Note: 4,50 sur 5) 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...
Catégorie: Actualités
par Nicolas Martinez
Nombre de lectures: 108 views
Commentaires fermés sur Pour l’Inde, c’est l’Open Source

Un article sur Silicon nous apprend que l’état du Kerala a décidé de « bannir » Microsoft de ses infrastructures informatiques aprés une visite de Richard Stallman, « le médiatique et mystique fondateur du projet Open Source GNU ».

Nous sommes contre les monopoles des compagnies nationales dans tous les secteurs. Aussi, nous souhaitons donner une opportunité égale aux deux systèmes d’exploitation Linux et Windows sur le curriculum scolaire. Mais idéologiquement je supporte Linux, le libre et les systèmes d’exploitation ouverts pour l’éducation IT dans les écoles

Bulletins-electroniques.com valide cette depêche en informant que l’Inde s’interesse de trés prés à l’OpenSource:

L’Inde est un pays qui s’intéresse de très près à l’Open Source. Dans un pays qui possède un ministère des Technologies de l’Information et de la Communication, l’Open Source suscite l’intérêt de la classe politique. Ainsi, le président de la république indienne lui-même, M. Abdul J. KALAM, a toujours affiché son enthousiasme pour l’Open Source : « En Inde, le logiciel open source devra émerger et s’imposer pour le bien de notre milliard de citoyens. »
Pour un pays en voie de développement, l’Open Source représente en effet un espoir immense pour ne pas dépendre de multinationales et de monopoles informatiques susceptibles de créer ou d’aggraver une fracture numérique.

Les commentaires sont fermes.