Mandriva remet en question le choix d’Ubuntu pour l’assemblée nationale

mardi, 27 mars 2007


(1 votes, Note: 5,00 sur 5) 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...
Catégorie: Actualités
par Webmaster
Nombre de lectures: 156 views
3 Commentaires

L’annonce du choix de Linux Ubuntu pour les postes de travail de l’assemblée nationale ne fait pas que des heureux dans les défenseurs du logiciel libre en France.

Ainsi, François Bancilhon, PDG de l’éditeur français de la distribution Linux Mandriva, regrette que ce choix ne se soit pas porté sur une préférence nationale.

Je me félicite de ce choix en faveur du logiciel libre qui permet de s’exonérer d’une dépendance coûteuse pour notre pays. (…) je ne comprends pas ce choix et je ne comprends pas qu’une entreprise française, qui peut assurer un support local de son produit, grâce à des ingénieurs basés en France, n’ait pas été retenue

Il comprend d’autant moins que » l’évaluation technique par les services informatiques de l’Assemblée de la proposition de Mandriva la place devant celle de ses concurrents ».

Le choix d’Ubuntu Linux étant celui du prestataire retenu à savoir Linagora, un échange de « billets doux » par presse interposée risque de fleurir dans les jours qui viennent.

3 Commentaires sur 'Mandriva remet en question le choix d’Ubuntu pour l’assemblée nationale'

Suivit des commentaires: RSS

  1. le mardi 27 Mar 2007 a 15:00

    Je tiens a preciser que je ne suis pas partisan des guerres entre le Gnu\Linux et Microsft ou entre differentes distro Linux, Mandriva Vs Ubuntu par exemple. Je trouve ca vain et débile. mais franchement, Je ne comprend pas l’engoument autour d’ubuntu. C’est sans aucun doute une distribution dde qualité mais je ne vois pas pourquoi on choisirait Ubuntu plutôt que Mandriva.

  2. le mardi 27 Mar 2007 a 15:04

    Un choix de prestataire…
    En étant un et en mettant a leur place, ma première reponse à pourquoi Ubuntu plutot que Mandriva?

    => pas de licence / poste

    J’imagine bien que cela ne se limite pas qu’a ca, mais bien souvent les entreprises ne choisiront pas la meilleure solution… mais la moins chère!

    (attention, je ne dis pas que c’est forcement le cas ici)

  3. le mardi 27 Mar 2007 a 15:14

    Vu comme ca…….Effectivement si ca coute moins chere….

    Enfin j’espere qu’ils auront un bon support derrière.