Le cinema qui se libere

Mercredi, 19 juillet 2006


(7 votes, Note: 4.57 sur 5) 7 Votes | Average: 4.57 out of 57 Votes | Average: 4.57 out of 57 Votes | Average: 4.57 out of 57 Votes | Average: 4.57 out of 57 Votes | Average: 4.57 out of 5
Loading ... Loading ...
Catégorie: Actualités
par Lann
Nombre de lectures: 0 fois
0 Commentaire
gnl

Devant l’annonce de la loi DADVSI, bon nombres de personnes, internautes et associations ont tout mis en oeuvre pour faire reculer l’application de la loi, votée aujourd’hui à l’assemblée.

Après les intiatives de Musique libre ou de Jamendo, le cinema a décidé d’aller contredire cette loi en réalisant deux films qui rappellent qu’avant toute chose le cinema est un art, qu’il peut être diffusé gratuitement et que les reseau d’échangent peuvent être utilisé tout à fait légalement.

Petite approche sur deux projet libre d’un nouveau style.

Elephant Dreams est un film réalisé pour l’Open Movie Projet. Petit court metrage d’une dizaine de minutes, il a été realisé avec des logiciels graphique libres tel Blender. Placé sous licence Creative Commons il est diffusé avec la technologie Torrent sur internet.

Le film est naturellement en langue Anglaise mais si bien parlée qu’elle devient très facilement comprehensible. Par ailleurs il existe les sous titres en Français en attendant une prochaine version, totalement Française.

Le bal des innocents, quand à lui, est un long métrage Français. Produit à Lyon par Ramalax Prod il est placé sous licence libre By-Nc-Nd 2.0.

Ce film retrace l’histoire du jeune Caserio, assassin du president Français Sadi Carnot. Guillotiné par la suite, l’histoire immagine le retour de cet homme à Lyon , 112 ans après.

La bande annonce et les affiches sont disponibles sur le site, les avant premières avaient lieu le 29 et 30 juin 2006

Laisser un commentaire

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.